HISTOIRE

Comme l’attestent les vestiges découverts dans son sol, Chartrettes fut habité dès les premiers âges de la Préhistoire, connut la domination romaine et les ravages de la Guerre de Cent ans avec le siège et l’occupation de Melun par les Anglais.

Sa situation exceptionnelle lui valut d’être, pendant des siècles, un pays de vignes dont la production était réputée. Au départ, le village était composé de hameaux discontinus qui vont s’étaler et se rejoindre au fil du temps.

Le XIX e siècle verra la construction d’un pont sur la Seine en 1862, de la gare en 1896 et l’arrivée du chemin de fer, attirant  les Parisiens qui firent construire des résidences secondaires, mettant  fin définitivement à la culture de la vigne, déjà mise à mal par le phylloxéra.

Le XXe siècle sera marqué par la crue de 1910, la construction d’un nouveau pont sur la Seine, et de l’actuelle mairie en 1913. L’électricité arrive à Chartrettes quelques années avant la guerre de 1914, suivie progressivement par l’eau courante généralisée en 1933. Le pont sur la Seine sautera partiellement en 1940, puis en totalité en 1944 lors de la Libération. Dans les années 60, le château des Tilleuls sera transformé en école et son parc en terrains à bâtir. Divers lotissements sont construits et la population dépasse les 2 000 habitants dans les années 90.